RPA France - Vulgarisation – Mon Ruban Studio - Débogage - Episode 9

Tu t’es déjà servi de toutes les options du ruban Studio (version Classic) ? :dark_sunglasses:

Personnellement non, que les trucs que j’appelle “de survie en mode dev” (Debug, next step, highlight, run et voilà)
Alors je me suis dit que c’était une super occasion de les découvrir ensemble !
Je propose qu’on commence par la partie Debug, vu les éléments qu’il y a :grinning_face_with_smiling_eyes:

:point_right: A quoi sert le debug ?
Une bonne pratique pendant le développement reste de tester pas à pas au fur et à mesure qu’on ajoute du code, plutôt que tester une fois le développement fini. Ca sert à limiter les dégâts et les risques d’erreurs.

:point_right: Comment debugger efficacement ?
Pour débugger tranquillement, on peut mettre ce qu’on appelle des breakpoints, une sorte de drapeau pour le robot, pour qu’il comprenne qu’il doit faire une pause dès qu’il rencontre ce point rouge jusqu’à ce que le développeur décide de ce qu’il souhaite faire pour la suite.


C’est pratique de mettre ces breakpoints dans des endroits stratégiques, pour comprendre avant qu’une erreur tombe pourquoi il y a une erreur (en observant pas à pas les contenus des valeurs au fur et à mesure des activités par exemple).

:point_right: Sans forcément mettre un breakpoint, ces options-là sont disponibles
image

  1. Pas à pas détaillé (ou encore F11): option à utiliser pour aller d’activité à activité, s’il y a un invoke workflow on entre dans le workflow invoqué pour aller pas à pas
  2. Pas à pas principal (ou encore F10): option à utiliser pour aller d’activité à activité, s’il y a un invoke workflow on entre dans le workflow invoqué pour aller pas à pas
  3. Pas à pas sortant (ou encore Shift + F11): à utiliser pour sortir des boucles (foreach row, foreach, while) ou pour sortir des workflows

:point_right: Outils d’erreur
En cas d’erreur, le bloc suivant devient accessible:
image

  1. Avec Retry (Ctrl + Shift + R), on peut alors réessayer l’activité où l’erreur s’est produite
  2. Avec ignorer (Ctrl + Shift + I), on passe à l’activité suivante et le robot fait comme si l’erreur ne s’est jamais produite
  3. Redémarrer (Shift + F5) on redémarre de la première activité (du Main)
  4. Clbler: eh bien je n’ai pas réussi à comprendre comment s’en servir… si quelqu’un de la communauté sait, qu’il n’hésite pas à tenir en courant en commentaires !

:point_right: Mon debug est lent… comment faire pour accélérer le debug ?
Sur UiPath, tu as la possibilité de choisir à quelle vitesse (ou plutôt à quelle lenteur) tu souhaites que ton Debug aille. Par défaut la lenteur est à OFF, mais si tu veux tu peux choisir le niveau de lenteur:

:point_right: Comment je peux savoir pendant mon debug par où le robot est passé ?
Pour ça, je te recommande avant de lancer ton debug d’activer cette fonctionnalité:


Elle te permettra de voir par où le robot est passé grâce à des encoches vertes “de validation”
image

:point_right: Mes sélecteurs ne semblent pas fonctionner… comment je sais où j’ai pointé mes sélecteurs en temps réel pendant le debug ?
Il te faudra activer cette option avant de lancer le debug:


Pour chaque sélecteur utilisé, le bot t’encadrera en rouge le champ du ledit sélecteur. Si tu connais bien le processus d’un point de vue business, tu devrais vite cerner à quel moment le mauvais sélecteur a été renseigné !

:point_right: La piste d’exécution c’est une super option, mais je préfère des logs plutôt que d’avoir une vue visuelle. Que faire ?
Tu peux activer avant de lancer le debug l’option de consignation des activités: elles apparaîtrons avec le nom que tu leur auras donné dans ta fenêtre d’Output:

:point_right: Même s’il y a une erreur dans mon code, si je l’ai mise dans un try/catch, je ne souhaite pas que le robot se bloque pendant le debug. Comment éviter le blocage ?
Pour ça, tu peux activer cette option avant de lancer en debug:


Tu auras en output les infos en rouge qui consignent les erreurs rencontrées :wink:

:point_right: Le bot que je viens de développer utilise l’écran de mon pc. Je souhaite pouvoir utiliser mon pc librement en parallèle du robot. Une astuce à me donner ?
Pour le coup, l’option PiP (Picture in Picture) peut t’intéresser. Idéal pour les bots attended, ou pour certains cas en dev (quand on teste sur de forts volumes), on ne souhaite pas mobiliser la machine complètement pour le bot:


Cette option permet d’ouvrir une petite fenêtre en bas à droite de ton écran. Dans cette fenêtre, En fonction du niveau de sécurité de la machine, il faudra s’authentifier de nouveau ou non, et le bot bossera. Tu pourras avoir une vue visuelle du bot qui tourne pendant que tu as ton écran libre. Malin n’est-ce pas ?

:point_right: J’ai fait tourner plusieurs fois mon bot, et j’ai besoin des logs que j’ai vu tout à l’heure
Heureusement, les logs sont tous consignés à un même endroit (faisant la différence entre les logs Studio et Assistant)


ça t’ouvrira directement sur un windows explorer, avec la liste des logs au format txt. Plus qu’à retrouver la ligne qui t’intéresse dans les longs logs.

Voilà, c’était tout pour cette fois ! On aura l’occasion de s’intéresser à l’onglet conception, accueil, et aux autres panneaux de studio qui sont tout aussi utiles quand on sait qu’ils existent !

Signé ta UiPath Community France

Lien de l’épisode 8 juste ici
Et si tu veux toi aussi rejoindre ta communauté UiPath France, c’est par :arrow_forward: :arrow_backward:

3 Likes